11 mars 2017

Top Five Series Addict #8

Salut tout le monde, 
La semaine dernière pas de TFSA car le thème ne m'inspirait pas du tout puis c'était un week-end assez particulier pour moi je n'ai pas eu le temps, mais cette semaine on reprend les bonnes habitudes (avec un jour de retard quand même ahah)
Le thème de cette semaine est : Les meilleures séries annulées au bout d'une seule saison

Pour ce TFSA ce ne sont pas les "meilleures séries annulées" mais simplement celles que j'aurais bien aimé continué un peu ou qu'on leur donne une seconde chance
   
#5 Welcome to the family 






C'était une petite série sympa pas prise de tête qui aurait pu avoir une seconde saison..











#4 Dracula

J'étais tombée sous le charme, quand j'étais plus jeune, de Jonathan Rhys Meyers dans Joue-la comme Beckham et Match Point. Du coup j'étais contente de le retrouver dans Dracula et j'aurais bien aimé le retrouver en vampire pour une seconde saison.  





#3 Almost Human



C'était intéressant et il y avait du potentiel pour une seconde saison c'était dommage.





#2 The Tomorrow People

J'aime beaucoup Robbie Amell et je pense que cette série aurait pu apporter de bons petits moments, ce n'était pas la série du siècle mais c'était une série sympa avec des personnages attachants..






#1 Star-Crossed 



J'ai regardé cette série lors de sa diffusion US et même si ce n'était pas une série incroyable sans défauts, je l'aimais vraiment bien cette petite série attachante et différente et je me rappelle que j'avais été vraiment déçue de savoir qu'il n'y aurait pas de suite. C'était intéressant et il y aurait eu de quoi en faire plus.










& de votre coté, y'a-t-il des séries que vous avez commencé et qui n'ont eu qu'une seule saison à votre grand désespoir ?

24 févr. 2017

Top Five Séries Addict #7

Salut tout le monde, 
On se retrouve aujourd'hui pour le rendez-vous créé par smellslikechickspirit, le TFSA.  
Le thème de la semaine est : Ces policiers pour lesquels on voudrait avoir des ennuis avec la justice 

Et là, je me suis rendue compte que cette semaine c'était assez dur parce que je n'en connais pas des masses en fait des policiers.. Du coup j'ai parfois un peu triché.. Voyons ça: 


#5 Kevin Garvey (The Leftovers)
Pour le moment je n'ai pas beaucoup avancé la saison 1 mais j'aime beaucoup ce personnage qui est le shérif de Mapleton.


#4 Toby Cavanaugh (Pretty Little Liars)
Toby rentre dans la police de Rosewood et c'est un personnage que j'aime beaucoup, il a énormément évolué durant la série et il est très attachant


#3 Jordan Parrish (Teen Wolf)
L'adjoint du shérif de Beacon Hills. On le voit peu au début puis il prend son importance et je l'aime de plus en plus. Puis faut avouer que comme mec, il est loin d'être dégueulasse.


#2 Noah Stilinski (Teen Wolf)
Ah le shérif de Beacon Hills et papa de Stiles.. J'adore ce personnage super attachant et tellement top comme papa
Puis avouons le.. Si on tombe sur Shérif Stilinski, il y a de fortes chances de tomber sur notre Stiles adoré.. (sans oublier son fidèle binôme Scott) 


#1 Barry Allen (The flash) 
Oui je sais, Barry n'est pas policier en tant que tel... mais il travaille comme scientifique pour la police de Central City et je considère donc que nous pouvons le compter parmi eux :D. Il est pas beau notre Barry ?! J'aime vraiment beaucoup ce personnage qui fait parti de mes grands favoris toutes séries confondues.. 















#Bonus : Will Gorski (Sense8) 
Alors il aurait carrément pu être en haut de mon top !  Will est officier de police à Chicago et ce personnage est génial, attachant et beau goss en prime. A mes yeux c'est celui qui porte le mieux l'uniforme 


Et pour vous, quels policiers vous donnerez envie d'avoir des ennuies avec la justice ?  N'hésitez pas à me dire ceux que vous auriez mis dans votre top :)


21 févr. 2017

Phobos Tome 2

Phobos, Tome 2 

Auteur : Victor Dixen
Edition : Robert Laffont - Collection R
Pages : 490
Prix : 17.90

Quatrième de couverture : 
Reprise de la chaine Genesis dans 3 secondes.. 2 secondes.. 1 seconde..
Ils croyaient maîtriser leur destin.
Ils sont les douze pionniers du programme Genesis. Ils pensaient avoir tiré un trait sur leur vie d'avant pour devenir les héros de la plus fabuleuse des Odyssées. En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations.
Elle croyait maîtriser ses sentiments.
Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire et, pourquoi pas, l'amour.
Elle pensait pouvoir ouvrir son coeur sans danger.
En réalité, elle a ouvert la boite de Pandore du passé.
Même si les souvenirs tournent au supplice, il est trop tard pour oublier.


Ce que j'en pense : 
En terminant le premier tome de Phobos je n'ai pas eu d'autre choix que d'entamer immédiatement sa suite, surtout avec la fin que nous offrait l'auteur. 
Dans Phobos 2, on attaque directement très fort. 
Si le premier tome était aussi un tome d'introduction qui nous présentait les nombreux personnages de l'histoire et les coulisses de Genesis, ici le suspense présent dans les derniers instants du tome précédent reprend tout de suite et de façon très intense. On retrouve nos héros de l'espace dans la grande question qu'ils se posent et on est impatient de voir comment tout va se dérouler. 

Dans ce tome il y a beaucoup de rebondissements surprenants, on reste captivé et on se pose encore des questions, toutes les réponses n'ont pas été données. L'auteur arrive encore à poser ce suspens, cette tension là ou il faut et parfois à des moments inattendus, il nous surprend et il nous choque. L'auteur a cette façon d'écrire qui nous fait ressentir toutes sortes de sentiments et qui arrive à nous captiver tout le long de histoire.

Dans cette suite, on apprend à mieux connaitre les personnages, même si certains restent encore en retrait on peut tous mieux les cerner. Certains continuent leur ascension dans notre petit cœur pendant que d'autres, qu'on aimerait voir brûler en enfer, ne s'améliorent pas. Ce qui est bien dans les personnages de Phobos, c'est la diversité. Chaque personnage a son caractère, sa caractéristique et on peut se retrouver dans plusieurs d'entres eux. 
Puis Léonor montre encore le courage qu'elle a en prenant toujours plus de décisions importantes et elle reste ce bout de femme si attachante. 
J'aime aussi le fait d'avoir encore plusieurs points de vue, c'est toujours intrigant et bien mené, ça nous permet d'analyser les événements de différentes façons et donne du rythme au récit.


Et que dire de cette fin.. J'ai adoré la fin !  L'auteur joue avec nos nerfs, il m'a vraiment surpris pour le coup parce que les dernières révélations je ne m'y tellement attendais pas. V. Dixen est le roi de la surprise pour le coup et j'ai adoré ! Il prend des risques pour ses personnages, il sort de la simplicité et c'est vraiment top, cela rend le tout que plus addictif. Cette histoire est riche, complexe et Victor Dixen fait en sorte qu'on ne puisse que l'aimer.

Vous l'aurez compris un deuxième tome tout aussi bon que le premier et j'ai bien hâte de découvrir la suite, que j'ai commencé aussitôt ce tome terminé. 

17 févr. 2017

TFSA #6

Salut tout le monde, 
On est Vendredi et donc on se retrouve comme chaque semaine pour le TFSA :D
Petit rappel, TFSA le rendez-vous créé par Tequi  qui consiste chaque semaine à faire son top 5 selon un thème défini

Le thème de cette semaine : Les personnages d'une même série qu'on rêverait de voir en couple (shipping 4.0) 

Je me rends compte que ça a été un thème assez dur dans le sens ou la plupart du temps j'ai de la chance, les personnages que je ship' finissent ensemble.. (même si c'est à la toute fin, ils le font quand même !). Il y en aurait eu un au TOP One (égal avec celui que j'ai mis finalement) que j'ai attendu très longtemps mais qui vient juste de se réaliser donc du
 coup assez compliqué d'en trouver qui n'ont pas fini ensemble.. Voici ceux qui me sont venus en tête malgré tout : 



#5 Liza et Charles / Josh et Kelsey (Younger)
J'aimerais voir Liza et Charles ensemble juste pour voir comment ils seraient tous les deux et du coup je mettrais Josh avec Kelsey (il mérite pas d'être tout seul) puis eux ils ont le même age. 


#4 JugHead et Betty (Riverdale)
Alors là je ne sais pas pourquoi, mais j'aimerais bien les voir finir ensemble ces deux là (aussi pour voir la réaction d'Archie je l'avoue). Je ne connais pas l'histoire de base dont est tirée la série mais ce sont les personnages que je préfère pour le moment et ils sont tous les deux complexes et intéressants, j'aimerais bien les voir ensemble à un moment ou à un autre. 


#3 Barry et Caitlin (The Flash)
Depuis la saison 3 je ship Caitlin avec Julian, mais avant ça depuis le début je shippais Caitlin & Barry, et je les ship toujours. Ils ont une certaine alchimie, se complètent et ils ont toujours été complices. Je ship autant Caitlin avec Barry qu'avec Julian.  
(Même si je n'oublie pas Ronnie )



#2 Caitlin et Julian (The Flash)
On reste dans The Flash, autant je ship Caitlin avec Barry depuis le début mais depuis cette saison 3 je ship aussi Caitlin et Julian. Je trouve qu'ils vont plutôt bien ensemble et j'aime beaucoup les scènes où ils sont tous les deux. En plus Julian écoute Caitlin, lui qui est un peu froid, elle lui fait du bien. 



#1 Clarke et Bellamy (The 100)
Alors là, j'étais obligée ! J'aime tellement ces deux personnages depuis le début que ce soit ensemble ou séparé ! & Depuis la saison 1, je les ai toujours shippé. 
Même si je trouve leur relation actuelle au top: ils sont protecteurs, respectueux, ils forment un bon duo où ils se font confiance et s'écoutent, ils avancent ensemble.. j'aime beaucoup. Ils se ressemblent et se complètent en même temps. J'avoue que j'attends avec impatience le moment où on pourra enfin les voir ensemble (on peut voir à quel point je n'arrivais pas à trouver une seule image pour les représenter mais je les aime trop !)


Et vous quels sont les ship que vous avez ? 


16 févr. 2017

Phobos Tome 1

Phobos Tome 1 

Auteur : Victor Dixen
Edition : Robert Laffont - Collection R
Pages : 433
Prix : 17.90


Quatrième de couverture : 
Six prétendantes d'un côté. Six prétendants de l'autre. Six minutes pour se rencontrer. L'éternité pour s'aimer. 
Ils veulent marquer l'histoire avec un grand H.
Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d'un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l'oeil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l'émission de speed-dating la plus folle de l'Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.
Elle veut trouver l'amour avec un grand A.
Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l'une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l'amour. Elle a signé pour un aller sans retour. 
Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.




Ce que j'en pense : 
Même si la quatrième de Phobos me tentait beaucoup, il est resté plus d'un an à patienter dans ma PAL.. Et je me demande bien pourquoi j'ai mis tant de temps à commencer cette histoire parce que je l'ai adoré.


  Je ne connaissais pas du tout la plume de Victor Dixen avant de commencer Phobos et j'ai été plus que conquise. Il nous transporte dans un univers incroyable, en route vers Mars à bord du Cupido, où on découvre Léonor et onze autres jeunes partis à la conquête de la planète rouge afin de trouver l'amour.
On rentre très vite dans l'histoire et dans l'intrigue, dans les pensées du personnage principal qui est Léonor, et très vite on comprend que quelque chose cloche, le suspense se met en place en nous donnant petit à petit des pistes et des réponses sans jamais trop en dévoiler.  
Ce qui est intéressant c'est que tout au long du livre, on suit différents points de vue : d'abord celui de Léo présente dans le vaisseau mais on a aussi un point de vue extérieur sur Terre dans les coulisses de Genesis et enfin le dernier externe façon jeu télévisée lors des séances de Speed-dating.
Le concept de télé-réalité dans l'espace est vraiment bien amené et original, on se prend vraiment au jeu et on est captivé par l'histoire (que ce soit l'émission de télé-réalité ou la conquête de Mars) rien n'est trop "gros", au contraire c'est très réaliste et vraiment surprenant.


Au niveau des personnages, ils sont nombreux (les 12 du vaisseau +  ceux sur terre) ce qui fait qu'on peut avoir du mal à s'y attacher. 
Au final, on connait très peu les six garçons, on les voit seulement lors des séances de Speed-dating mais jamais leurs propres points de vue et on a donc du mal à s'y attacher, bien qu'on arrive à s'y intéresser
Pour Léonor, la principale, on la voit évoluer au fil des pages et j'ai beaucoup aimé cette évolution et apprendre à la découvrir. Cette petite orpheline française est pleine de doutes, de complexes, elle a vraiment su me toucher et on s'attache facilement à elle. 
Pour les autres filles j'ai pas forcément eu d'attache car on découvre surtout Léo, mais dans tous les personnages présents il y a des surprises, bonnes comme mauvaises, qu'on aime et qu'on aime pas.
Pour ma part mes personnages préférés à la fin du roman : Leonor, Kris, Marcus, Mozart et Andrew. Finalement, ce sont ceux qu'on apprend le plus à connaitre, les plus développés et ils sont tous attachants à leur manière. 


L'intrigue est vraiment très bonne et le côté science-fiction avec Mars est vraiment bien amené, bien présenté et crédible.
Le jeu de télé-réalité est une bonne idée, originale. Mais l'intrigue va plus loin que celle qu'on nous laisse imaginer avec le résumé, plus loin qu'une télé-réalité à la conquête de Mars et à la recherche de l'amour.. Cette partie, celle du complot, est vraiment excellente et bien présente tout au long de l'histoire, dès le début et de plus en plus forte. C'est vraiment une excellente idée que l'auteur a eu là et il a su la menée d'une façon claire et bien développée.

J'ai adoré le thème de ce livre, les personnalités des personnages toutes plus différentes les unes que les autres, le suspense et nos interrogations...  La plume de l'auteur rend le tout addictif, on en demande toujours plus et les dernières pages sont encore plus addictives que le reste du roman.
Lorsque j'ai lu la dernière phrase de ce tome, qui se termine sur un beau cliffhanger, j'étais bien heureuse de pouvoir me jeter sur la suite directement. 


A votre tour, partez à bord du Cupido direction Mars, vous ne le regretterez pas.


13 févr. 2017

Powerless, un pilote et un second épisode pas convaincants

Powerless faisait parti des séries les plus attendues en ce début 2017 mais son pilote a malheureusement déçu beaucoup de monde. 




  • Sitcom américain créé par Ben Queen
  • 1 saison de 10 épisodes (en production) d'une durée de 22minutes
  • Diffusé sur NBC depuis le 02Février

Le spitch ? 

Les aventures d'Emily Locke et de ses collègues, qui travaillent pour Wayne Security, une filiale de Wayne Entreprises spécialisée dans la conception de gadgets et d'équipements ayant pour but de protéger les gens des dommages collatéraux causés par les combats qui opposent fréquemment les super-héros à des super-vilains.


Avec qui ? 
Vanessa Hudgens, Danny Pudi, Christina Kirk, Alan Tudyk, Run Funches... 




Si l'idée de base était intéressante et assez originale avec une intrigue qui se démarque de ce qu'on a l'habitude en terme de super-héros, le pilote de Powerless n'a malheureusement pas été à la hauteur.



Une intrigue mal menée et un humour manquant
Depuis quelques temps les séries mettant en scène les supers héros inondent de plus en plus nos écrans. L'effet intrigant et sympathique avec Powerless demeure dans le fait qu'elle n'est pas une énième série dédié aux super héros comme on en a l'habitude, c'est une nouveauté étrange au milieu DC.
Ici la série se veut comique et nous promet de faire rire. Sauf que ce n'est pas drôle. 
Alors oui la série a beaucoup d'auto-dérision et les personnages tentent de faire de l'humour un peu tout le long, mais ça ne prend pas. Et là est sûrement sa plus grosse faiblesse à mes yeux.  
L'humour qu'on tente de mettre dans les dialogues et dans les situations rend ça très lourd et maladroit. 
En regardant le pilote on ne rit pas c'est un fait, mais on ne s'attache pas non plus aux personnages et on s'ennuie. Aussi, les effets spéciaux sont pas vraiment réussis .. (pour ne dire que ça)
Le seul petit truc qui pourrait rendre le tout sympa est le fait d'avoir de nombreuses références à l'univers DC. (mais les personnes qui ne sont pas familières avec cet univers n'y verront là aucun avantage). 


C'est dommage car la série se déroule dans un univers assez frais et dynamique et il y aurait vraiment eu de quoi l'exploiter.
Pour les acteurs ils ne sont pas tous si mauvais que ça mais ils jouent des personnages très stéréotypés, surjoués et pas attachants pour un sou. 
Le caractère trop joyeux d'Emily (jouée par Vanessa Hudgens) qui s'extasie pour un rien n'arrange pas la chose et est pénible à voir au final, accompagnés par des personnages pour la plupart qui sont inintéressants, fades et semblent blasés de la vie.  
L'histoire de la série aurait eu du potentiel mais malheureusement celui ci est trop bien caché.
Le pilote ne m'a donc absolument pas convaincu, je me suis ennuyée, j'ai trouvé aussi bien les dialogues que l'humour lourds et surtout il n'y a rien eu qui m'a donné envie de continuer.


Une deuxième chance avec le second épisode
Mais .. Comme on peut rarement juger une série seulement sur son pilote qui est souvent une introduction, j'ai regardé le second épisode pour me faire une meilleure idée.

J'ai donc commencé ce second épisode en me disant "on ne peut pas faire pire" mais je me suis rendue compte que s'ils ne faisaient pas pires, ils ne font pas mieux pour autant.
On retrouve la petite base donnée au premier épisode mais en regardant cet épisode, je ne me suis pas plus attachée aux personnages, je n'ai pas plus rigolé et je n'ai pas trouvé d'intérêt durant les 22minutes, hormis le générique peut-être. 
Tout reste bancal, cherchant à faire de l'humour sans y arriver et sans lien avec les personnages..



Verdict : Je ne continuerais pas cette série. 

Sur le papier il y avait vraiment une idée qui aurait pu être géniale mais en vrai je m'ennuie, je ne m'attache absolument pas aux personnages, ça ne me fait pas rire et je trouve que c'est une perte de temps. 
Il y a beaucoup trop de séries à regarder pour forcer avec une série qui ne nous plait pas et nous apporte rien.
Malheureusement Powerless n'est pas pour moi.. 


(N'hésitez pas à me dire si vous regardez et si vous aimez, on n'a pas tous les mêmes goûts c'est ce qui est intéressant^^) 

10 févr. 2017

Legion, un pilote étonnant et très spécial

  • Série américaine créée par Noah Hawley
  • 1 saison de 8 épisodes (en production) d'une durée d'une heure
  • Diffusée à partir du 08 Février sur FX 
  • Dérivée de l'univers X-Men

Le spitch ? 
L'histoire de David Haller, le fils schizophrène du professeur Xavier, un homme sujet depuis l'adolescence à une maladie mentale. Au cours d'un de ses nombreux séjours en hôpital psychiatrique, une étrange rencontre avec un patient lui fait réaliser que les voix qu'il entend et les visions auxquelles il est confronté pourraient se révéler vraies.

Avec qui ? 
Dan Stevens, Aubrey Plaza, Jean Smart, Rache Keller, Jeremie Harris..


Legion, une série très attendue de ce début d'année, vient de démarrer et on peut dire que son pilote fait très fort.  La première question qui ressort lorsqu'on regarde ce premier épisode ne peut être autre que " Qu'est ce qui est réel ? ". Dans l'esprit du personnage principal, tout est vrai, tout est faux, on ne sait plus et cela déstabilise totalement. (pour le coup on ne sait vraiment plus)





Dans Legion, on se retrouve plonger dans la tête de David Haller, joué par un incroyable Dan Stevens, qui a été diagnostiqué schizophrène lorsqu'il était plus jeune et qui vire fou à force d'entendre des voix. 
On le retrouve en hôpital psychiatrique où il ne se doute pas que sa schizophrénie est surtout liée à un pouvoir de télépathe et qu'il possède de grands pouvoirs. A hôpital il fait la connaissance d'une autre patiente nommée Sydney et à ce moment tout bascule.
Et faut l'avouer, si sur le papier ça semble assez simple, en réalité on ne comprend pas forcément tout ce qui se passe sous nos yeux, c'est assez intense mais ça ne rend la série que plus intrigante. Le scénario fait tout pour nous perdre mais on voit qu'il sait où il va malgré tout.



Ce qu'il faut retenir de ce pilote est qu'il est vraiment prometteur et bien loin des séries de super héros auxquelles on peut être habitué. 
Legion semble être une série sérieuse et ambitieuse, avec de bons acteurs dont Dan Stevens qui nous joue à merveille son rôle et nous fait y croire réellement, de plus il arrive à être attachant assez vite. 
Le visuel est sublime, le montage et la mise en scène très bien réalisés, on nous livre beaucoup de détails repoussant toujours plus loin la frontière entre la réalité et les visions. Aussi, les musiques utilisées aident au démarrage de la série et sont bien choisies.
Le pire dans ce pilote est qu'il nous captive alors que si on y réfléchit bien il ne se passe pas grand chose, pour le moment l'intrigue n'est autre que le ressenti de David (et le notre par la même occasion). 
Cette série est complètement folle et insensée, parlant de son sujet de façon surprenante et nous laissant dans le flou.
De plus, on sent clairement que la psychologie sera au coeur de la série et cela promet d'être très intéressant mais également surprenant et innovateur.
Après avoir efficacement posé les bases avec cet épisode, on espère cependant que le fil conducteur sera assez clair pour nous garder intéressé sans nous laisser de côté, à force de ne pas comprendre ce qui se passe cela peut en déranger certains. 


Pour résumer un bon pilote captivant joué par des acteurs vraiment performants. Tout est en place, c'est intrigant et très complexe, on ne saisit pas tout mais on sent que c'est vraiment de la qualité, surtout pour un lancement.
 Legion possède sa propre dimension et cet épisode nous met sans cesse à l'épreuve de ne pas nous perdre en route. En espérant que la suite soit tout aussi bonne et un peu plus facile à comprendre dans son ensemble. 

Soyez au rendez-vous la semaine prochaine pour comprendre un peu plus David et ce qui se passe dans sa tête, ça promet du lourd.

TFSA #5 : Les séries les plus romantiques

Salut tout le monde, 
On est Vendredi, qui dit Vendredi dit Top Five Séries Addict. ( ici la page dédiée de Smellslikechickspirit la créatrice)
Les deux dernières semaines il n'y a pas eu de TFSA tout simplement car les thèmes demandés ne m'inspiraient pas assez.. 

Le thème de cette semaine est : Les séries les plus romantiques 
( Il y a des noms de couple dans les séries citées donc peut contenir des spoilers)



#Bonus : Outlander
Je le poste en bonus parce que je n'ai pas vu beaucoup d'épisode de cette série, mais Jamie et Claire méritent leur place ici 

#5 This is us 
Rien que pour citer notre merveilleux Jack.. Cette série est pleine de romantisme, dans ce couple ou même avec Kate, Randall.. Petit bijou de sincérité et d'amour cette série.

#4 Gossip Girl
Rien que pour le couple incontournable à mes yeux que forment Blair et Chuck et qui font partis de mes favoris .. 



#3 Hart of Dixie
La vie amoureuse de Zoé, de Lavon, de Lemon ou même de George est quand même bien mis en avant. Puis je me devais de la citer rien que pour le couple Zade quoi..  


#2 One Tree Hill
Naley, Leyton, Brucas, Clinn, Brulian, .. La liste des couples dans cette série est longue mais elle aura donné naissance à des "couples phares" de séries TV tels que Naley, Leyton ou sur le tard, Brulian. Nathan et Haley sont la base à mes yeux.

#1 The Vampire Diaries
Parce qu'avec du Delena par ci, du Stelena par là, re-belotte un bon moment, sans oublier tous les autres personnages/ couples qui se forment (Forwood..). Même si je ne la regarde plus depuis plusieurs saisons, c'est la première série qui m'est venue en tête lorsque j'ai vu le thème.

9 févr. 2017

The 100 Saison 4, un second épisode dans la lignée du premier

Contient des spoilers.. 


Après un Season Premiere très réussi la semaine dernière qui lançait parfaitement l'intrigue de cette nouvelle saison, ce deuxième épisode est tout aussi bon et captivant. 
Qu'on se souvienne, à la fin de l'épisode précédent on laissait Abby/Kane/Octavia à Polis pour veiller sur Roan pendant que Clarke/Bellamy rentraient à Arkadia où les attendaient Raven et Monty. (entre autres) 
Ce nouvel épisode contient des dilemmes moraux, de l'action, de l'humour et est dans la continuité de " Echoes". Le jeu des acteurs lui n'est plus à prouver depuis le début de la série, ils sont tous très doués.
Cette saison semble être pas mal sur la lignée de la première saison dans son intrigue de survie et de réflexion, le tout en version plus mure et avec nos personnages qui ont évolués (pas toujours en bien). 




Une dynamique très intéressante puisqu'ici on voit en parallèle trois intrigues bien menées  (spoilers)

Octavia et son évolution de plus en plus aboutie.
 En premier lieu on rejoint Abby, Kane et Octavia à Polis où Roan se voit provoquer en duel par le commandant du clan Trishanakru qui n'est pas d'accord avec ses décisions et veut que le Skaikru paye pour ce qu'il a fait (Cité des Lumières). Le roi n'a pas encore récupéré de ses blessures mais question de valeurs, il est prêt à le faire. 
Avec ce qui se passe ensuite (regardez l'épisode!), on voit une Octavia très intéressante. Son personnage change vraiment en ce début de saison où on voit qu'elle est plus froide et déterminée qu'avant. C'est une très bonne direction prise pour son personnage alors qu'elle aurait pu partir en vrille (à la version Jasper)après ce qui se passe pour elle dans la saison 3, mais au contraire on nous la montre plus forte que jamais et prête à tout. Octavia a toujours été un personnage principal orienté Grounders mais je pense que cette saison elle aura une plus grande place, différente et plus approfondie et j'ai hâte de voir son évolution.  

Un Bellamy intéressant de retour du bon côté de la force
 De l'autre côté, Bellamy, Monty, Harper, Bryan et Miller partent en mission sur les terres qui sont maintenant à l'Ice Nation afin de récupérer une machine nécessaire à la survie de tous. Mais dans The 100 on sait bien que rien ne va jamais comme prévu et c'est Bellamy qui a un rôle important dans ce groupe là en prenant une décision cruciale et pas forcément en accord avec les autres. Son choix est compliqué et on nous montre que Bellamy pense avec son coeur et avec compassion à nouveau, après l'égarement qu'il a connu en saison 3 on est bien heureux de retrouver ce Bell' la.
Monty est aussi important dans cet épisode puisque c'est lui qui a la bonne idée et lors de la mission on assiste à un Monty touchant dans un rôle qu'on ne lui avait plus vu depuis un moment. 

  
Une Clarke qui doit prendre des décisions, une Raven pas forcément d'accord.
 Pour finir avec la dernière intrigue où on est à Arkadia. Raven donne les directives pour reconstruire le vaisseau et Clarke cherche un moyen pour sauver tous le monde et non pas qu'une partie de la population. Raven est très intelligente et très importante avec le rôle qu'elle endosse depuis maintenant pas mal de temps mais on aimerait la voir un peu plus humaine et se reconstruire de toutes les douleurs qu'elle a enduré jusque là. La paix entre elle et Clarke/Bellamy semble aussi compromise puisqu'elle n'a pas l'air d'accord avec leur façon de faire. Le binôme Clarke/ Bellamy lui par contre avance toujours aussi bien, basé sur la confiance et le respect mutuel, ils s'écoutent et se comprennent.
Puis on s'aperçoit que notre Wanheda (Clarke) répète le rôle qu'a pu avoir Jaha lorsqu'il a du décider qui devait survivre ou non dans l'Arche durant la première saison. Etre leader et prendre les décisions n'est décidément pas simple.. 



" Sometimes Hope is more important than Trust"









Et parlons un peu de Jasper, toujours dans sa dépression post-Maya, il est devenu complètement fou et il est bien loin le Jasper adorable du début de la série.. On a maintenant droit à quelqu'un qui passe son temps à boire et qui ne veut pas "survivre" mais bien vivre. Néanmoins moi il me fait rire, et sa "chanson " durant cette épisode reste bien en tête. 
                                                                                               " Tell me why, 
I don't like Monday.." 

On espère quand même retrouver un jour le Jasper qu'on a connu et apprécié parce qu'actuellement son personnage part dans le mauvais sens. 

Pour résumer, un épisode intéressant qui contient beaucoup de bons points. Une mise en scène réussie qui mène les intrigues de façon claire et bien développée.
Les personnages -et les relations entre eux - évoluent -en bien ou en mal d'ailleurs -, des décisions se prennent, on sent que des conflits sont à venir et on reste toujours dans le flou quant à qui va survivre et comment. Que ce soit à Polis ou à Arkadia plus rien n'est garanti et nos héros n'ont pas fini de souffrir et d'être divisé.

Préparez vous pour l'épisode 3 Jeudi prochain, pour ma part j'ai vraiment hâte.


Belle

Auteur : Robin McKinley
Edition : Pocket
Pages : 246 

Quatrième de couverture : 
Vous croyez connaître l'histoire de la Belle et la Bête ? Pourtant, celle-ci ne commence pas par " Il était une fois... " 
Belle ne l'est pas, belle ; la grâce et le charme sont allés à ses deux soeurs. Son prénom, elle le doit à son esprit et à l'ironie de la vie. Mais peu luis importe, elle fuit les mondanités et n'a que faire des robes élégantes. Elle leur préfère les vieux livres et les longues cavalcades. L'atout de Belle, c'est son fort caractère, qui lui sera bien utile. Car son père est ruiné. 
Bientôt, ils partent pour le Nord, cette étrange contrée où vivent lutins, sorciers et dragons. 
Et là-bas, la Bête se cache.. 


Ce que j'en pense : 
La Belle et la Bête est l'un de mes Disneys favoris depuis toute petite et cette ré-écriture du fameux conte de Mme J.M Leprince de Beaumont est superbe sur de nombreux points. 


Dès le début du roman, même si on peut avoir du mal à être captivé, on rentre dans l'histoire et on se prend d'affection pour Belle et sa famille. 
Ici, Belle vit aisément avec son père et ses deux soeurs en ville mais un jour le malheur s'abat sur eux et ils perdent tout. Ils doivent alors se rendre à la campagne, dans le Nord et la vie aisée qu'ils connaissaient reste loin derrière eux. 
Si on rentre rapidement dans l'histoire, j'ai néanmoins trouvé que le récit devenait plus rythmé et plus captivant à partir du moment ou Belle rejoint le château de la Bête. Dès ce moment là, les pages filent très vite et on se pose  des questions sur les mystères qu'entourent ce château merveilleux.


Au niveau des personnages, ils sont attachants. 
Belle (de son vrai nom Honneur) est bien sur le personnage le plus développé et je l'ai beaucoup aimé. Elle est forte, intelligente, courageuse, amoureuse des livres. Elle doute d'elle en permanence comparé à la beauté de ses soeurs mais elle est généreuse, curieuse, sans oublier obstinée et on s'attache vite à elle.  
Sa famille (son père, ses soeurs, Ger) est solidaire, ils ont tous des points positifs et si au final on les voit peu, le personnage de la famille que j'ai préféré après Belle est Ger, il est bon, intelligent et accorde beaucoup de confiance à Belle. 
Cependant le personnage qui nous intrigue dès le début est bien entendu la Bête. Ici, pas de réel méchant. La Bête est généreuse, bienveillante, elle souffre de solitude et dès le début je l'ai trouvé sympathique, on voit qu'elle souffre terriblement. Ses quelques faux pas nous rappellent que c'est une bête mais nous fait que l'apprécier davantage. 
Sans oublier, le cheval Grandcoeur et la brise (Lydia/ Bessie) qui apportent un petit plus. J'ai aimé la relation entre Belle et son cheval, très belle et fidèle et Grandcoeur tient une place importante dans le roman. 


Le style de l'auteur a quelque chose de magique et on ne peut que l'aimer.
 Il arrive à nous plonger totalement dans son histoire, à retranscrire parfaitement les émotions et les descriptions très bien réalisées nous donnent l'impression de faire parti du château nous aussi. C'est une atmosphère à part, enchantée et un univers riche que l'auteur nous livre ici, de façon bien développée et aussi assez réaliste. 
Tout est magique dans ce château et la façon dont cette magie est exploitée est intéressante et arrive presque à être réelle grâce à la plume de l'auteur. 

Le seul reproche que l'on pourrait trouver à l'histoire est à mon avis la fin qui est un peu trop rapide. D'un coup, tout se passe très vite ( peut avoir comme une légère impression de bâcler) et l'histoire contient quelques petites incohérences qui auraient pu être évitées. On se met à regretter que ça finisse déjà sans nous en dire davantage et nous laisser un peu plus de temps pour comprendre.


Malgré cette petite erreur à la fin, tous les critères sont réunis pour plaire aux amateurs de conte et avec cette jolie histoire vous passerez un moment plein de douceur et de magie, hors du temps.